Excellentes nouvelles du projet 33 CARATS

L’exploration récente d’un secteur de ce projet a mis en évidence une zone d’or et de cuivre.

Des travaux ont permis de cibler un secteur de 2-3 km par 8 km d’une phase de tonalite (granite gris) ciblé pour son potentiel aurifère.

Le modèle géologique trouvé en est un de type porphyrique, une association or-argent-cuivre-bismuth.

C’est le modèle recherché

Les minéraux intéressants sont l’or et le cuivre. La roche en place est de la tonalite faiblement minéralisée.

Celle-ci offre cependant un excellent potentiel pour une mine d’or à fort tonnage, exactement comme la mine d’or de Malartic.

Cette mine, qui est en exploitation depuis plusieurs années, extrait une roche qui a une teneur moyenne de 1 g/t.

Voici ce que Dios a découvert en surface, sur le projet 33 CARATS :

  • Des blocs erratiques avec des teneurs jusqu’à 7,76 g/t d’or
  • Des affleurements de roche en place atteignent jusqu’à 4.93 g/t d’or

Cliquez pour agrandir

La zone intéressante est celle avec un contour gris

Sur les 60 échantillons analysés contenant des sulfures de cuivre disséminé, 26 avaient une teneur en or supérieur à 0,463 g/t.

Voir le communiqué du 12 sept 2012 pour tous les résultats

Le projet 33 CARATS détenu à part entière par Dios. Ce projet est, actuellement, celui avec le meilleur potentiel minier. Il est très prometteur et le tracé de la future route 167 traverse ces claims.

Quelle est la suite des opérations?
Pour bien circonscrire la zone la plus fortement minéralisée, 1 200 échantillons de terre végétale ont déjà été prélevés (géochimie).

Les sols se nourrissent des métaux à leur proximité. Il est possible, par la suite, d’extrapoler les résultats des analyses sur la roche-mère.

Si de fortes concentrations d’or se recoupent, ceci pourrait donner d’excellentes cibles de forage.

Selon une planification précise à établir, ces forages pourraient être faits en 2013.

 

Laisser un commentaire