projet aurifère 33CARATS-Sud

Zone d’intérêt aurifère de quelques km carrés de tonalite  homogène dont 60 échantillons de roche avec sulfure de cuivre disséminé.

 Association or-argent-cuivre-bismuth, typique des dépôts porphyriques. Aspect disséminé plutôt que filonien de la minéralisation, ainsi que les associations métalliques, laissent entrevoir un potentiel pour un gisement aurifère porphyrique sur cette propriété, soit un gisement à faible teneur et à fort tonnage.

Projet 33CARATS: anomalies d’or dans l’humus
Sur fonds de carte géologique
(la tonalite non magnétique n’affleure pas beaucoup)

 

Cinq principales anomalies d’or (incluant 30 échantillons supérieurs au 99,8 percentile dans l’humus) furent délimitées sur une phase tonalitique non magnétique de 4,5 x 2 km. Les anomalies aurifères semblent orientées N-S à NNE et s’étendent sur 300 à 1 500 mètres de long. Elles sont adjacentes et en amont glaciaire de blocs erratiques métriques titrant jusqu’à 7,76 g/t Au et d’affleurements titrant jusqu’à 4,93 g/t Au.

 

Sub-parallèles aux  anomalies aurifères, deux anomalies de cuivre dans l’humus de 3 km de long coïncident au contact entre une tonalite magnétique et une autre non magnétique ainsi que le contact entre une tonalite non magnétique et une granodiorite magnétique. Les résultats antérieurs de l’échantillonnage rocheux avaient  confirmé une bonne corrélation or-cuivre. Ces anomalies d’or dans les sols sont aussi situées entre un à deux kilomètres de la nouvelle extension de la route #167.

Projet 33CARATS: anomalies d’or dans l’humus en haut du 97,5 percentile et champ magnétique total